Orientation

 

Ecole du Wellness

Vous avez pour projet de devenir masseur professionnel? De vous reconvertir professionnellement? Vous vous posez des questions en rapport avec ce métier? Quelles sont les qualités requises? À quoi faut-il penser avant de débuter, tant la profession que l’activité commerciale? Est-ce un domaine d’avenir ?

Nous essayons de clarifier vos idées, afin de partir du bon pied vers le succès d’une activité de bien-être, autant pour le praticien que pour ses futurs clients.

QU'EST-CE QUE LE MÉTIER DE PRATICIEN EN MASSAGE ?

Lorsque nous discutons avec nos stagiaires afin de comprendre ce qui les amène vers le métier de masseur, les mêmes réponses reviennent souvent, ils rêvent d’un emploi calme, d’être baigné dans une atmosphère de travail agréable afin d’aider leur prochain pour moins de stress, souvent parce qu’eux-mêmes en ont subi les conséquences dans leur profession actuelle.

Ils ne se trompent pas, le métier de praticien en massage offre des avantages non-négligeables :

O La relation à la clientèle est très agréable puisqu’ils sont toujours très contents de vous voir.

 

O Les horaires sont flexibles.

 

O L’environnement de travail est paisible, souvent la décoration du local de travail est soignée, choix des couleurs de relaxation, diffusion d’huiles essentielles, musique douce, bougies, un vrai cocoon pour le client mais aussi pour le praticien.

L’indépendance dans la pratique du métier, car même en travaillant comme salarié, vous serez toujours seul avec votre client pour appliquer le massage.

Les candidats pensent cependant souvent à créer leur propre activité en tant qu’indépendant, même à titre complémentaire, afin d’aller vers encore plus d’indépendance, et ils ont raison, le marché est grandissant, les perspectives d’emploi de plus en plus nombreuses, et variées.

Dans quel environnement proposer mes prestations ?

O En tant qu’intervenant extérieur dans une structure en place : hôtel, spa, entreprises soucieuses du bien-être des salariés, co-working, centres sportifs, maisons de repos, aéroports, centre commerciaux, plage, festival (avec le massage assis) …

O En tant qu’indépendant dans votre propre structure commerciale ou en vous rendant au domicile des clients

O En tant que salarié

Rien ne vous empêche de proposer vos prestations dans plusieurs structures simultanément.

Adhérer à une fédération de praticiens pourra vous aider à construire un réseau, rencontrer d’autres praticiens, trouver de nouveaux clients, gagner en crédibilité auprès de votre clientèle. Nous pouvons vous conseiller à ce sujet.

QUELS HORAIRES PRÉVOIR ?

Le praticien jongles avec différentes tâches qui incluent les prestations de massage, les activités de marketing, obligatoires pour trouver des clients au début de l'activité, elles consistent en la réalisation d’un site internet, la collecte de noms et d’adresses, l’envoi de mailing, les démonstrations,…

Pour que l’activité se développe bien dès son lancement, le praticien doit prévoir environ 40 heures de travail semaine. Au début, il y aura plus de marketing que de massage, puis au fil des semaines, la tendance va s’inverser naturellement.

 

 

 

QUALITÉS POUR DEVENIR MASSEUR PROFESSIONNEL

Devenir masseur professionnel ne s’improvise pas, outre le fait de vouloir apporter du bien-être, le futur masseur doit avoir certaines qualités.

En effet, au-delà de l’apprentissage de quelques techniques de massage, il devra faire la promotion de son activité afin de trouver des clients.

Plusieurs facteurs entrent en jeu pour connaître le succès dans l’activité du massage car se lancer dans le bien-être est avant tout un projet d’entreprise. En tant que tel, il convient alors de connaître le domaine et d’en maitriser les aspects juridiques et fiscaux. Le futur masseur doit connaître ses droits et devoirs avant de concrétiser son projet. Des notions en gestion financière, en communication et en marketing sont également nécessaires.

Pour toutes ces raisons, la carte de formation massage doit être complétée par des formations complémentaires, incontournables pour tout futur entrepreneur.

Certaines formations massage complètes (comme la formation kneading en nos locaux ou à distance) offrent en plus des connaissances en techniques de massage, les connaissances nécessaires au lancement d’une activité commerciale.

Le masseur professionnel est une personne :

Pour le rapport à la clientèle :

Patiente

Socialble

Équilibrée

Empathique

Sait mettre à l'aise

Attentive à l'état de stress et aux émotions

Sachant questionner

Pour des massages de qualité :

Ouverte aux autres

D'une hygiène irréprochable

Aimant également se faire masser

À l'écoute des besoins et ayant les capacités d'adaptation

Aime utiliser ses mains

À l’aise avec la proximité des personnes

Pour le développement de son activité :

Organisée

Polyvalente

Déterminée

Dynamique

Pleine d’idées et de ressources

 

 

IL N'EST JAMAIS TROP TARD POUR DÉBUTER UNE ACTIVITÉ

Il n’y a pas d’âge pour réussir dans le massage, certaines personnes débutent et réussissent leur reconversion professionnelle au delà de 50 ans. Voir ce témoignage.

 

 

IMPORTANCE D'UNE FORMATION DE QUALITÉ

On entend parfois que le massage est don et qu'il ne s’apprend pas.

Pourtant, ceux qui se lancent dans ce type d’activités et qui ont choisi de suivre des formations spécifiques sont ceux qui réussissent dans le métier.

Seules les personnes qui suivent des formations de qualité peuvent garantir une prise en charge sérieuse des clients. Même si un don est présent au départ, sans connaissances il ne sera que très peu efficace. Les réglementations de la profession, les connaissances en anatomie, les règles et traditions, la manière dont le corps souffre d'un état de stress, les gestes adaptés aux différentes états, les zones de traitement, ne peuvent être prise en compte lorsque le praticien se contente d'appliquer le don du toucher.

Rien ne doit être laissé au hasard dans la relation qui lie un masseur à ses clients. Des techniques, à l'attitude qu'il doit adopter, en passant sur les conditions dans lesquelles doit se passer le massage, tout doit être réfléchi et planifié.

La formation garantit des aptitudes et compétences afin d’offrir des prestations de qualité, à la hauteur des exigences du métier et des futurs clients.

Le praticien devrait offrir des séances de massage adaptées aux attentes de chaque personne. En tenant compte des règles imposées par cette pratique.

Trouver des clients demande de l’énergie, il serait dommage de gâcher celle-ci par un massage de mauvaise qualité, un accueil inadéquat, car cette relation peu professionnelle ne fidélisera pas la clientèle. Le praticien sera alors constamment obligé de chercher de nouveaux clients qui ne fréquenteront à leur tour qu'une fois son établissement.

Le masseur professionnel, sérieusement formé, gardera ses clients et s'assurera une belle rentabilité.

La clientèle type qui fait appel aux praticiens est exigeante, très rares sont les personnes qui ne se sont pas encore fait masser, elles ont un point de comparaison, et dès que la prestation est peu convaincante, elles passent au suivant car elles savent faire la différence entre un amateur et un professionnel.

Le prix que nous demandons pour un massage se justifie également par l'excellence du toucher du masseur professionnel.

Tout le monde peut s'improviser masseur, mais seules les personnes sérieusement formées réussiront à percer dans la profession et seront toujours présente sur le marché au bout de quelques années de pratique.

 

 

CHOISIR UNE ÉCOLE DE MASSAGE

La formation étant la première démarche à entreprendre avant de se lancer, il est primordial de choisir judicieusement le centre de formation. Vous ne pouvez choisir une formation pour un prix attractif, l'investissement dans le prix d'une formation n'est jamais élevé quand on pense à ce qu'elle peut rapporter par la suite. Etudiez l’offre et jugez ce que l’on vous propose.

Les supports pédagogiques

Il est important de vous renseigner sur les supports employés lors d'une formation massage, en effet, pour une même technique, apprise dans une école ou dans une autre, les supports pédagogiques peuvent varier, ceci fait également varier la durée de la formation (et souvent son prix). Certaines écoles vous fournissent un syllabus qui reprend l’intégralité de ce qui est dit en formation, que ce soit pour la théorie ou la description de la gestuelle. D’autres ne vous fournissent pas de support papier, ceci signifie que pendant la formation, vous devrez vous-même prendre des notes (une perte de temps considérable).

Certaines écoles travaillent avec des vidéos pour la partie théorique, la vidéo permet une intégration plus rapide du contenu puisque des images sont mises sur les explications.

L’utilisation de schémas d’apprentissage fait également gagner beaucoup de temps lors des journées de formation. Si en plus de l’explication d’un geste, celui-ci est représenté par des flèches sur le schéma d’un corps humain, il est plus facile de l’appliquer correctement dès le départ, car les zones de passage sont immédiatement intégrées, dès l’explication du geste.

L’utilisation de diaporamas pour les parties théoriques permet également de mieux retenir les informations.

Plus une école utilise de supports pédagogiques, plus elle fait gagner du temps à ses stagiaires pendant l’apprentissage, plus elle peut être efficace dans un nombre d’heure de formation réduit (et donc un prix réduit également pour une même technique que dans les écoles qui n’utilisent pas ou peu de supports).

Questionnez les centres de formation sur les supports qu’ils utilisent.

Nombre de participants par formateur

Certaines écoles créent de grands groupes pour l’apprentissage (cela peut aller jusqu’à 25 personnes pour un formateur). Lorsque vous appliquerez la gestuelle enseignée, le formateur aura beaucoup de difficultés à voir les erreurs car il veillera trop de stagiaires simultanément. En choisissant les centres de formation limitant le nombre d’inscriptions, vous vous assurez un meilleur suivi d’apprentissage, et vous garantissez d'apprendre un massage d’une qualité largement supérieure.

Questionnez les centres de formation sur le nombre maximum de participants.

Qualité des massages

Certains centres de formation choisissent d’enseigner des techniques basiques, ceci permet d’autoriser plus de participants par groupes que si la technique est plus sophistiquée. L’idéal avant d’apprendre une technique serait de questionner l’école sur le nombre de gestes différents qui la compose. Demandez si les formateurs sont également indépendants à temps plein dans le massage car c'est un minimum requis lorsqu'un formateur est passionné. Certaines école proposent de tester le massage donné par des stagiaires en cours d'apprentissage, demandez à être modèle lors de journées d'examen.

Panel de formations

Choisissez votre future école d’après les formations qui y sont proposées, si l’école propose peu de choix, vous serez obligé d’en changer pendant votre apprentissage, et vous risquerez de la sorte d’avoir certaines répétitions d’une école à l’autre. Tandis qu’en restant dans une école qui propose suffisamment de techniques différentes, vous pourrez évoluer sans qu’il n’y ait de répétitions.

 

 

 

QU’APPRENDRE AVANT DE SE LANCER

Investir dans trop de formations n’est pas judicieux.

La première décision à prendre est le type de formation. Deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous vous dirigez vers une formation complète qui regroupera non seulement plusieurs techniques de massage mais également la partie théorique du lancement de l’activité commerciale. Soit vous vous formez à des techniques de massage, que vous choisissez à la carte, et vous pensez seul le lancement de l’activité commerciale.

Si vous choisissez la première option, c’est à dire la formation complète, le centre de formation aura sélectionné pour vous les techniques les plus vendues (il réfléchit à la rentabilité de votre future activité). La manière de vous présenter les différents massages permettra de maitriser rapidement plusieurs techniques car ils utilisent souvent un massage comme fil conducteur, afin de se servir de cette base pour étoffer votre carte. C’est une très bonne méthode d’apprentissage.

Si vous choisissez la seconde option, c’est à vous que revient la décision des massages qui feront votre gamme. Dans ce cas, il n’est pas judicieux de vouloir apprendre trop de massages simultanément (car dans cet enseignement à la carte, il n’y aura pas de fil conducteur). Le mieux étant de choisir une technique de massage, de la développer au maximum avant d’enchainer par l’apprentissage d’une autre technique.

Pour pouvoir vous lancer dans le domaine, il sera nécessaire de maitriser quelques techniques dès le début de votre activité.

Pour créer une gamme de massage :

Un massage relaxant, pratiqué avec de l’huile, sur table (par exemple le massage Californien).

Un massage qui se pratique sans huile, destiné aux personnes qui ne souhaitent pas se déshabiller (par exemple le massage crânien et visage).

Un massage déclencheur de vente, que vous pouvez pratiquer en extérieur afin de vous montrer et de vous faire connaître (par exemple, le massage assis, ou éventuellement le massage des mains). Cette technique sera une méthode d’accrocher de nouveaux clients grâce au toucher.

Éventuellement un massage plus tonique qui s’adressera aux personnes qui se font masser pour d’autres raisons que le stress, comme par exemple les sportifs,…

Vous pouvez également remplacer cette dernière option en choisissant de proposer une technique très récente, comme le Cosmo Lifting Japonais (Décembre 2014) ou le massage Akwaterra (Novembre 2015) . Ces deux massages sont arrivés dernièrement dans notre pays. Les formations sont exclusives à notre école et de ce fait, très peu de praticiens le proposent. Les clients sont en recherche d'un praticien proche de chez eux. En proposant des massages excusifs, vous attirerez une nouvelle clientèle.

Pour l’aspect commercial :

Une méthode pour la création d’un site internet professionnel afin que vos futurs clients vous trouvent par cette méthode publicitaire à laquelle nous avons tous recours lorsque nous cherchons quelque chose. Une formation de qualité en techniques de massage est inutile si vous ne trouvez pas de clients. Pour vous assurer une rentabilité, il faut que vous vous fassiez connaître de manière professionnelle. Les blogues, réseaux sociaux, sites internet gratuits avec publicités ne constituent pas un moyen de communication en rapport avec le service que vous vendez.

Apprendre à réaliser un site internet professionnel ne demande pas de compétences spécifiques en informatique, ce type de formation est accessible à tous.

Une méthode de marketing si vous n’avez pas d’idées sur la manière de lancer votre activité commerciale, de penser votre relation avec vos futurs clients ou des moyens à utiliser pour trouver ces derniers.

 

 

DANS COMBIEN DE TEMPS ALLEZ-VOUS POUVOIR DÉBUTER ?

Lors d’une formation massage, une technique vous est enseignée, au terme de la formation, celle-ci doit être développée avant de pouvoir être vendue. Cela signifie qu’elle doit être entrainée sur des modèles de votre entourage.

Au dernier jour de formation, vous connaitrez tous les gestes d’un massage, mais la chronologie restera à étudier. Une fois la chronologie connue, le massage doit encore être affiné, puis entrainé sur différents types de corps. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de changer de modèle aussi souvent que possible lors de l’apprentissage. D’après le niveau de complexité de la technique apprise, il faut entre cinq et quinze entrainements pour connaître une chronologie entière, puis le même nombre d’entrainements pour affiner la technique et développer une bonne fluidité.

Plus vous vous entrainez souvent, plus vite vous serez prêt à vendre la technique.

Si vous choisissez des formations à la carte, pensez que tant que vous ne maitrisez pas une technique par le nombre minimum d’entrainements, il est préférable de ne pas apprendre une autre technique de massage afin de ne pas devoir en entrainer deux simultanément, et risquer la confusion entre elles.

ÉTOFFER LA CARTE DES MASSAGES PROPOSÉS

Si vous avez choisi de vous former à la carte, une fois que votre activité sera lancée, vous pourrez compléter la gamme des massages que vous proposerez en finançant l’apprentissage d’autres techniques par les rentrées des massages vendus.

Cela vous permettra de proposer des nouveautés à vos clients existants. L’important étant d’avoir une carte de massage variée, qui répondra aux différentes attentes de vos clients, sans pour autant devoir vous former à trop de techniques différentes. Cinq massages à la carte, c'est largement suffisant car celle-ci pourra être étoffée au fil des mois ou des années de pratique.

LE MATÉRIEL

Le masseur débutant, n’ayant pas reçu l’information nécessaire, se précipitent sur du matériel de massage bon marché. Il se rend compte, parfois après seulement quelques utilisations, mais trop tard, que le matériel choisi ne répond pas à ses attentes : un table peu confortable, fragile ou légère, manquant d’ergonomie, …

Vous pensez peut-être : « j’achète du matériel premier prix au cas ou ça ne marche pas, pour tester mon activité». Vous oubliez que si le matériel que vous mettez à disposition de vos clients est inconfortable, votre activité ne pourra jamais devenir rentable, car vos clients ne reviendront pas.

Prévoyez du matériel de qualité dans votre budget de départ. La qualité ne signifie pas qu'il faut choisir le prix le plus élevé.

Nous avons constaté que de nombreux stagiaires décident d’acheter une table de massage avant même de débuter leur formation. Lorsque ce thème est abordé par leur formateur, ils regrettent souvent cet achat un peu prématuré. Si vous deviez procéder de la sorte, prenez connaissance des conseils d’achat d’une table. N’oubliez pas que les centres de formation sont aussi de bon conseil, ils ont testé différentes tables et pourront vous conseiller vers des fournisseurs sérieux proposant du matériel professionnel à prix abordable.

Consultez notre article si vous souhaitez acheter du matériel pour la pratique du massage aux pierres chaudes

 

LES BUDGETS

La première chose à faire quand on monte une entreprise est de réfléchir aux budgets nécessaires au lancement de l’activité. Combien cela va me coûter avant de commencer ? Réfléchissons de manière pragmatique ; l’investissement de départ se réparti en trois pôles.

Le budget formation

Tenez compte des conseils préalables au sujet des techniques à apprendre avant la mise en route de l’activité commerciale.

Le budget matériel

La table de massage est l’élément le plus important. Vous vous apprêtez à apporter du bien-être à vos futurs clients, il coule de source que cela ne peut se faire que sur une table confortable. La clientèle, exigeante, fera à nouveau la différence entre un amateur et un professionnel. Le confort de la table est donc très important. Pensez que l’achat d’un matériel de qualité sera rentabilisé par quelques massages seulement.

La chaise de massage est tout aussi importante, c’est avec le massage assis que vous souhaitez trouver de nouveaux clients. Que penseraient-ils de vous si l’outil utilisé est de premier choix, fragile ou peu confortable ?

Un matériel professionnel améliore la qualité de vos massages, vos conditions de travail et l’image que vous donnez de votre activité. Cela va de paire avec la formation de qualité que vous allez entreprendre.

Acheter du matériel basique ne donnera pas le même effet, de plus vous risquerez de devoir le remplacer rapidement, et au final l’investissement sera double.

Le budget communication

Il n’y a pas d’intérêt de connaître 20 techniques de massage si vous ne pouvez les utiliser sur des clients. Au terme de l’apprentissage de quelques techniques, il faut penser à vendre celles-ci, pour cela, vous devrez communiquer votre existence.

La communication qui fonctionne le mieux à cette époque est internet, n’y voyez pas les réseaux sociaux, car ils génèrent très peu de retombées, pensez plutôt à un site internet professionnel. Peuvent également être utilisés les cartes de visite, les flyers et autres supports papier.

S’il est vrai que cela représente un investissement, c’est la seule méthode pour trouver des clients en dehors des démonstrations par le massage assis.

Vous devrez donc penser que la communication demande deux investissements, un Investissement de temps par les démonstrations du massage assis (ou éventuellement du massage mains) auquel s’ajoutera un investissement en argent, par le site internet (ou la formation qui permettra de réaliser vous-même un site professionnel), les supports de communication papier.

Vous devez vous donner les moyens de montrer votre activité, vous allez vendre du luxe, le support de communication doit être luxueux, sans quoi il n’attire personne, bannissez les impressions faites maison et choisissez un support de qualité, à l’image des services que vous vendez.

Investir dans la communication de qualité, cela n’est pas cher comparé à ce que ça peut vous rapporter.

TROUVER DES BUDGETS

L’économie pour constituer un capital de départ est la première logique.

Vous pouvez également faire un micro-emprunt dans votre organisme financier.

Vous pourrez également demander des facilités de payement, autant à vos fournisseurs de matériel, que dans le centre de formation de votre choix.

Vous pourrez également emprunter à vos amis ou à la famille, en promettant un remboursement petit à petit, ceci est très couramment pratiqué aux USA et au Canada.

La réussite dépend uniquement de la volonté et des chances que l’on se donne…

 

 

 

CONSTRUIRE SON ACTIVITÉ

La réflexion est un acte important lors de la création d’une activité commerciale. Avant de penser à rentabiliser une formation par la vente des massages appris, il est important de définir clairement l’activité que nous allons proposer, l’image que nous allons donner de nous. Tout doit être clair pour vous afin que la communication le soit également et que votre identité commerciale ne soit pas brouillon, sans quoi votre offre ne séduira pas.

De plus vous devrez toujours communiquer de la même manière, ne pas changer de discours commercial, celui-ci sera constant, simple, percutant et équivalent, peu importe que vous en parliez ou que vous l’écriviez.

Pour bien vous positionner sur le marché, vous devrez créer une offre qui vous ressemble, mais également connaître le marché, pour cela, il pourrait être intéressant de faire une mini-étude de celui-ci.

 

PENSER LA LOCALISATION

Un local situé près d’une grande ville (pas forcément au centre), proche d’une sortie d’autoroute, offrant des facilités de parking simplifie la venue des clients.

Le massage à domicile remporte également en franc succès et peut être envisagé seul ou en complément d’un lieu d’implantation.

 

LA CONCURRENCE

Afin de bien vous positionner il peut être judicieux de savoir ce que font les autres acteurs du marché. Vous ne révolutionnerez pas le monde du bien-être. Si ce que vous trouvez ailleurs ne vous convient pas, c’est peut être que le métier de bien-être ne vous convient pas.

Vos concurrents se trouvent dans la même zone géographique que vous, car personne ne fait cent kilomètres pour se faire masser, regardez donc tout près. Visitez les sites internet, décortiquez les offres de services, les prix, soyez critique. Ne copiez rien de ce que vous voyez, faites mieux que la concurrence dans chaque action que vous entreprenez.

Démarquez-vous, sans en faire trop, sans brader les prix, sans tomber dans le ridicule. Faites valider vos idées par vos amis avant de les mettre sur votre site internet ou sur vos supports papier.

 

PENSEZ AU VISUEL DE VOTRE ACTIVITÉ

Pour créer votre concept, définissez les couleurs et formes qui vous ressemblent, pour que votre image soit véhiculée par 3 couleurs maximum, un logo, une police d’écriture,…

Tous vos supports de communication seront basés sur ces choix. Respectez toujours ce que vous définirez afin que progressivement on puisse reconnaître votre activité commerciale au travers de vos couleurs, votre logo, … À nouveau la réflexion doit être suffisante pour que vous soyez définitivement attaché à ce que vous allez mettre en place.

Pour vous faire connaître dans le bien-être, votre nom et prénom n’ont pas vraiment d’importance, il est préférable de choisir un nom d’entreprise qui représente votre offre. Créer votre marque et servez-vous de ce nom dans tout ce que vous faites comme le site internet, un visuel sur votre voiture, la présentation au téléphone (même si vous ajoutez votre prénom dans ce cas), …

Dans toutes vos créations, pensez à votre cible: Qui est mon futur client ? Qu’attend il ? Comment lui montrer que je suis ce qu’il cherche ? Utilisez une communication qui répond à ses attentes.

 

PENSEZ VOS PRIX

Ils seront fixes et annoncés, faciles à trouver (par exemple sur votre site internet). Les clients pensent souvent (à raison) que si un commerçant n’affiche pas ses prix, c’est que c’est trop cher. N’éliminez donc pas vos prospects en leur cachant cette information.

Vos prix doivent être en relation avec ce que vous proposez et le marché du massage. Si vous pratiquez des prix plus haut que la moyenne de vos concurrents, cela signifie que vous proposez plus qu’eux, par exemple, vous disposez d’une infrastructure avec salle de relaxation, hammam, ou tout service complémentaire au massage.

Si vous pratiquez des prix inférieurs à la concurrence, vos futurs clients se demanderont ce qu’il y a de moins chez vous. Ceci pourrait vous sembler être une bonne idée pour attirer des clients, mais en réalité, vous diminuez la valeur que vous donnez à vos services.

Les clients n’achètent pas un massage pour son prix mais pour le rapport entre la qualité et le prix.

Vous pouvez diminuer votre prix en offrant une promotion ponctuelle, mais ne créez par un tarif complet diminué.

Les promotions doivent être raisonnables, c’est à dire que si vous proposez du massage à moitié prix, vous aurez l’air d’une personne désespérée, dont l’activité ne fonctionne pas, et le client pourra imaginer ce qu’il veut sur les raisons de votre échec (par exemple penser que vous êtes sans clients car vous proposez des massages de moindre qualité).

Pratiquez des prix en rapport avec le domaine, et si vous souhaitez vous démarquer, mettez plutôt en avant la qualité de vos services, le sérieux de votre formation, ou tout autre élément qui justifie votre prix en rapport à vos compétences.

 

DÉBUTER PETIT

Débutez petit et clarifiez votre offre. Vous ferez certainement des erreurs au départ, car votre offre ne peut être claire tant qu’elle n’a pas été testée sur des clients, ce n’est qu’au contact de ceux-ci que vous pourrez affinez votre projet. Plus vous commencez gros, plus vos erreurs vous coûteront cher. Votre activité peut évoluer au fil du temps.

 

FAIRE DE LA PUBLICITÉ

Vous aurez peut être envie de faire de la publicité pour annoncer votre activité. Celle-ci doit être judicieusement réfléchie si vos budgets sont limités.

Une petite annonce insérée une seule fois dans un magazine n’aura aucun impact. Ce type de publicité doit être récurrent. Si vous ne pouvez vous offrir une annonce de grande taille, quelques semaines consécutives, abstenez-vous de ce type d’investissement inutile.

Préférez un investissement fixe comme un site internet. Car pour celui-ci, vous ne payerez qu’une fois. Soit pour la réalisation par un indépendant dont c’est le métier, soit pour la formation qui vous permettra de créer vous même un site de qualité professionnelle.

Souvenez-vous qu’un site internet professionnel qui donnera l’image du professionnel que vous êtes et du professionnel de vos massages, ne peut pas être un site basique ou gratuit…

 

 

 

ÊTRE RECONNU PAR UNE FÉDÉRATION

 

Faire partie d'une fédération de massage véhiculera une image plus sérieuse d'un praticien. En effet, les fédérations ont des exigences, autant en terme de formation que du bon comportement que tout praticien devrait adopter envers son client. Les fédérations permettent également le référencement de votre activité.

 

Il n'y a pas besoin d'être affilié à plusieurs fédérations. Par contre, le praticien devra s'assurer d'être reconnu par une fédération sérieuse, qui reconnait ses praticiens en fonction de leurs compétences et non en échange d'une rétribution financière (même petite).

 

Retenez que l'affiliation à une fédération doit être TOTALEMENT GRATUITE.

 

Méfiez-vous des fédérations qui vous demanderaient le payement d'une cotisation pour l'affiliation.

 

Les clients ont compris que les masseurs reconnus par ce type de fédération ne se démarquent pas de la concurrence, puisque le fait de savoir payer une cotisation n'augmente en rien la qualité du masseur. Adhérer à ce type de fédération ne sert donc à rien aux yeux des clients.

 

Si vous avez besoin d'un conseil sur le choix d'une fédération, nous pouvons vous aider.

 

 

 

À QUOI RESSEMBLERA MON LOCAL DE TRAVAIL ?

Lorsque vous serez prêt à vendre le massage, pour peu que vous ayez décidé de travailler dans votre propre structure, une des premières tâches consiste à décorer votre local.

Pensez-le agréable, fonctionnel, à l’ambiance propice à la détente.

Couleurs

Des couleurs relaxantes (du rose doux au mauve foncé), des couleurs pures (du blanc au vert citron), des couleurs naturelles (de l’ocre au chocolat foncé) donnez-lui le ton qui vous ressemble, celui-ci est à appliquer sur les murs.

Ajoutez quelques touches de vie, par une seconde couleur plus chaudes (du fushia au rouge en passant par l’orange) qui se retrouve dans les objets de décoration, les tissus, ...

Ne choisissez pas plus de deux couleurs, bien que chacune d’elle puisse être employée dans différents teintes, par exemple un mur mauve très foncé et le reste de la pièce du même mauve beaucoup plus clair.

Odeurs

Bien que l’utilisation d’encens ne soit pas déconseillé, pensez que beaucoup de personnes n’apprécient pas. Pensez plutôt à diffuser des huiles essentielles, qui en plus de parfumer délicatement votre local, ont un effet relaxant, choisissez-les avec soin, en vous documentant, et diffusez-les à froid.

Matériel

Pensez que le confort du massé est bien plus important que le budget nécessaire.

Table, serviettes, chauffe huile, armoire de rangement, corbeille à linge sont les indispensables, coordonnez également les couleurs.

Il est préférable d’avoir moins de matériel mais qu’il soit de qualité plutôt que de surcharger votre espace du travail en accumulant des petites choses qui ne seraient pas nécessaires.

On peut y ajouter par la suite un bureau, une ou deux chaises (si vous prévoyez de faire l’accueil assis), un paravent pour le déshabillage, des fauteuils de relaxation, … Plus la pièce est grande, plus vous pourrez la moduler, plus elle est petite plus vous devez aller à l’essentiel.

À lire également : le budget matériel (plus haut), choisir une table de massage, matériel pour le massage pierres chaudes.

Musique

Choisissez la musique avec soin, diffuser la radio empêchera la relaxation de vos clients. Mettez vos clients dans une ambiance de relaxation avec des musiques de méditation par exemple.

 

Éclairage

Doit être doux et satiné, bien qu’un local devrait avoir une fenêtre pour permettre une bonne aération lorsque vous le souhaitez, celle-ci doit être pourvue de tentures pour adoucir la lumière. Ajoutez un ou plusieurs postes d’éclairage indirect.

 

D'autres articles qui peuvent vous intéresser : ARTICLES TRAITANT DU MATERIEL, DU MASSAGE, DU MASSEUR

Ecole du Wellness

Rue d'Abhooz à 4040 HERSTAL

(Zoning des Hauts-Sarts)

BELGIQUE

 

Nous contacter

Par mail : contact@ecolewellness.be

Par téléphone :

Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 8h à 9h30

0032 (0) 493 548 009

 

Copyright 2001 © All Rights Reserved